we sign it - L'Avenir de l'Humanité dépend de l'Océan

L'Avenir de l'Humanité dépend de l'Océan

Le mouvement des 24h de méditation, avec Le Capitaine Paul Watson de Sea Shepherd et Leina Sato, appelle tous les citoyens et citoyennes de la Planète à lancer un message fort : "Chaque atteinte à l'Océan est une atteinte à l'Humanité". #WeAreOcean

Les océans et tous les peuples de l’eau sont en grand danger. Cette situation menace à très court terme notre humanité. Seule une vraie mobilisation de toutes les consciences peut provoquer une grande transformation et modifier la trajectoire infernale dans laquelle nous sommes engagés.

 

La légende amérindienne du Cinquième Rêve raconte que les dauphins, pour accomplir leur destin et celui de toutes les formes d’êtres qui les ont précédés, ont rêvé l’Humanité. Ainsi apparurent les êtres humains. La légende nous dit encore que c’est maintenant au tour de l’Humanité toute entière de rêver son futur pour le faire advenir. Et c’est ainsi que l’avenir des êtres humains dépendrait de leur aptitude à se rassembler dans un même rêve.

Conscients du rôle crucial de l’Océan,  nous avons en tant qu'Humanité la responsabilité de défendre ses créatures, de préserver la beauté et l’importance primordiale qu’ils ont pour toute la Planète.

Parce que l’Océan recouvre ⅔ de notre Planète et produit 50% de l’oxygène que nous respirons, et parce que ses peuples premiers, les cétacés, sont les gardiens de son équilibre, notre existence dépend de leur vitalité.

Dans la réalité actuelle, l’Humanité provoque par ses activités de prélèvement, d’exploitation et de production, la destruction de l’écosystème qui l’héberge.

Nous sommes en train de tuer la vie sur la Planète, par la surexploitation des eaux, des mers, des sols, de l’air, et de toutes les ressources naturelles dont nous pouvons tirer profit sans nous préoccuper – ou trop peu - des dommages catastrophiques que cela entraînent.

La pollution de l’Océan et le massacre des cétacés causent des bouleversements écologiques majeurs qui menacent directement toutes formes de vie sur la planète.

Nul d’entre Nous n’est à l’abri des conséquences directes de cet écocide.

Si l’Océan meurt : Nous mourrons.

Chacun de Nous est l’Humanité dans son ensemble. En m’interpellant, c’est l’Humanité entière que j’interpelle. En faisant évoluer ma conscience c’est la conscience de l’Humanité qui évolue.

Chacun d’entre nous a le pouvoir de changer cela : par nos actes, nos pensées, nos rêves, notre conscience.

Partout dans le monde la prise de conscience des dangers et de notre responsabilité progresse. Partout dans le monde, des hommes et des femmes changent leur manière d’être pour vivre en harmonie avec la Terre et tous les êtres vivants. Partout dans le monde des hommes et des femmes se lèvent pour exiger des puissants de ce monde d’arrêter ce système de destruction massive dont ils tirent le plus grand profit au détriment de millions d’autres êtres humains et des générations à venir, et espèrent en l’éclosion chez eux du sentiment de leur responsabilité universelle pour arrêter cet écocide.

Nulle considération économique ou politique ne peut plus primer sur la Vie.

Un mouvement est en marche, il nous faut être de plus en plus nombreux à lui donner la force et le souffle de nos désirs les plus élevés.

Le mouvement des 24h de méditation pour la Terre appelle tous les peuples de la Terre à se réunir pour pour l’eau, l'océan, les baleines et les dauphins : WE ARE OCEAN.

Nous adresserons cette pétition de l’Humanité à l’Humanité à l’Assemblée Générale des Nations-Unies afin qu’elle soit le relais auprès de son organisation, de Notre organisation, de Nos Nations, de la prise de conscience impérieuse de l’Humanité à préserver nos océans, Notre avenir.

Nous appelons l’Humanité à un éveil des consciences planétaire pour la sauvegarde de l’Océan, l’eau, les baleines et les dauphins. Que chacun y participe par ses actes, ses pensées, ses rêves.

Signer

Diffusez auprès de votre entourage